aller au contenu

AXE 1 / Introduction: Connaissance du marché du médicament sur le plan sources de production et qualité intrinsèque du médicament

Orateur

Christophe PERRIN, pharmacien, consultant ; expérience dans les essais cliniques, la gestion des chaînes d'approvisionnement en MEG, la gestion de la qualité (Assurance Qualité).

Synthèse

Le secteur pharmaceutique compte un certain nombre d'acteurs, chacun ayant une fonction et jouant un rôle bien particulier.
On constate le plus souvent une distorsion entre les rôles théoriques des acteurs pharmaceutiques et la réalité sur le terrain:

  • Le mandat des Agences de Réglementation Pharmaceutique n'est pas complètement assumé par toutes les agences dans les pays à ressources limitées.
  • Le mandat des Agences de Réglementation Pharmaceutique dans les pays développés (Europe, Amérique du Nord...) n'est pas non plus complètement assumé, en particulier pour ce qui touche au contrôle des produits destinés à l'export...
  • Les bailleurs de fonds fixent souvent les règles du jeu mais n'ont pas de capacité technique ni de connaissance du marché pharmaceutique touchant aux pays à ressources limitées.
  • Les acheteurs se retrouvent souvent les seuls garants de la sécurité de l'approvisionnement en MEG, sans avoir nécessairement toutes les compétences requises. Par ailleurs, certaines agences internationales d'approvisionnement obéissent également à des contraintes d'ordre commercial, qui ne sont pas toujours compatibles avec les nécessités d'une politiques d'assurance qualité optimale.
  • Les producteurs proposent souvent des standards de production multiples, qui sont fonction des destinataires.

On a ainsi, en définitive, un marché pharmaceutique « dis-régulé », un marché où le prix fait la loi et où il y  a peu ou pas de code d'éthique.
Certaines mesures ont été prises pour essayer de contrôler et ainsi sécuriser le marché de certaines molécules (i.e. OMS/PQ et support technique OMS).  Ces mesures n'auront toutefois un impact que si tous les acteurs de la chaîne d'approvisionnement du MEG assument leurs responsabilités.