aller au contenu

Etude sur la stratégie DOTS (Directly Observed Therapy Short) de l'OMS relative à la Tuberculose

Région
Afrique Subsaharienne
Pays
Cambodge, Ethiopie, Guinée, Kenya, Malawi, Pérou, Ouzbékistan
Montant total du projet (EUR)
80.000 €
Source du financement
MSF-B
Date début
01/12/2000
Date fin
31/03/2001
Description du projet
La stratégie DOTS de l'OMS est présentée actuellement comme la seule stratégie efficace de lutte contre la tuberculose. Or si certains éléments de cette stratégie ne semblent pas devoir être remis en question : l'approvisionnement régulier en médicaments de qualité, la standardisation de l'enregistrement et du suivi des programmes, la place centrale du laboratoire, d'autres posent des problèmes de faisabilité (observation directe de la prise des médicaments) ou de pertinence (traitements standardisés intangibles comme les tables de la Loi).

L'observation directe de la prise médicamenteuse (DOT) quotidienne (ou trihebdomadaire) pose de tels problèmes pratiques aux malades et au personnel de santé que dans la plupart des programmes nationaux elle n'est en fait pas réalisée même si on prétend le contraire.

Afin d'apporter des éléments de réponse à ces questions, la mission analysera les stratégies mises en œuvre dans les projets de lutte contre la tuberculose de MSF dans 7 pays, leurs coûts directs et indirects et leurs résultats. Le travail d'enquête et la publication des résultats ont été faits en accord avec les Autorités Nationales dans le domaine de la Santé.
Description des services rendus
4 médecins spécialistes d'épidémiologie, et singulièrement de la tuberculose