aller au contenu

Etude d'opportunité sur le financement de l'assurance santé au Maroc par les transferts de migrants

Région
Afrique du nord
Pays
Maroc
Montant total du projet (EUR)
29.350 €
profile
- Un économiste spécialiste assurances
- Un sociologue
Source du financement
Agence Française de Développement
Date début
01/09/2007
Date fin
31/12/2007
Description du projet
Cette étude vise à explorer l'opportunité d'un financement de l'assurance santé pour les travailleurs indépendants par les transferts des résidents marocains en France. L'étude propose :
• Une mise en perspective des enjeux de la réforme en cours du système de protection sociale au Maroc
• Une analyse de l'architecture spécifique du régime d'assurance obligatoire destiné aux travailleurs indépendants
• Un examen de l'offre de produits d'assurance santé
• Une analyse de la demande potentielle de ces produits d'assurance santé d'une part en testant de manière rigoureuse les motivations des marocains résidants en France et d'autre part en appréhendant celles des institutions marocaines pouvant être impliquées dans la mise en œuvre de ce mécanisme de financement

L'expertise de l'étude est composée d'un volet français et d'un volet marocain, l'un et l'autre se complétant afin de permettre la rédaction d'un rapport de synthèse comprenant :
• une analyse de la situation existante, en particulier au Maroc avec l'analyse de la mise en place de l'INAYA,
• une interprétation des résultats de l'enquête concernant les motivations des Marocains résidant en France et des institutions à même de participer au partenariat franco-marocain,
• le développement de recommandations concernant les opportunités d'intervention de l'Agence Française de développement, recommandations s'inscrivant dans des évolutions à court, moyen et long termes de l'assurance maladie au Maroc, en particulier par la généralisation de la couverture médicale de base, le développement des soins ambulatoires actuellement financés par les régimes complémentaires, enfin par le développement de la complémentarité entre bailleurs de fonds.

Les volets français et marocain sont donc complémentaires, le volet français permettant (i) de collecter divers documents, (ii) de comprendre les attentes des Marocains résidant en France, (iii) de s'assurer que certaines des institutions (La Poste, MSA, mutuelles, etc.) à même de jouer un rôle clef dans le souscription de produits d'assurance sont intéressées et à même de le faire du fait d'existence de partenariats avec leurs homologues marocains.

Le volet marocain sera, quant à lui, orienté vers (i) l'actualisation des informations et données déjà en possession de l'expert, (ii) la rencontre avec les instances marocaines en charge de la réforme de l'assurance santé et de la mise en place de la couverture médicale de base, (iii) la rencontre avec les acteurs de l'assurance maladie, en particulier gérant l'INAYA, et du RAMED, (iv) la rencontre avec les principaux bailleurs de fonds, en particulier la Délégation de la Commission européenne.
Description des services rendus
- Un économiste spécialiste assurances
- Un sociologue