aller au contenu

PROGRAMME D'APPUI A LA SANTE MATERNELLE ET INFANTILE

Région
Afrique Subsaharienne
Pays
Benin
Date début
15/06/2013
Date fin
15/06/2018
Description du projet
Déroulement:
Le Programme se déroulera en deux phases :
- phase n°l  :finalisation du Programme, environ 3 mois.
- phase n°2 : mise en œuvre  des activités.

II -CONTENU DU PASMI

L'objectif général  du Programme  est de contribuer  à l'amélioration de la santé maternelle  et néonatale; ses 4 objectifs spécifiques, en réponse aux enjeux identifiés au niveau du contexte, sont les suivants:

1. Améliorer  la qualité  de  la césarienne  et la réanimation  néonatale8

principalement  au niveau  des  hôpitaux

accrédités par l'ANGC;
2. Faciliter l'accessibilité financière aux SONU ;
3. Renforcer l'offre  et la demande de services de Planification  Familiale;
4. Améliorer l'intégration des questions de population dans les stratégies sectorielles.

Ils s'inscrivent dans  la stratégie  de réduction de la mortalité  maternelle  et néonatale  et des  recommandations issues de la revue de cette stratégie, en novembre 2011.

Le Programme  se  décline  en 4 volets, qui correspondent  à ces 4 objectifs  spécifiques et sont  regroupés  en 2 composantes.  Ils sont  détaillés succinctement ci-dessous (une description exhaustive du contenu et du mode opératoire du Programme disponible dans les TDR):


Composante 1 : qualité de la césarienne et de la réanimation néonatale et accessibilité financière aux SONU
Volet 1.1. Qualité de la césarienne et de la réanimation néonatale
1. Renforcement  des hôpitaux et centres de santé
2. Renforcement  de l'ANGC
Volet 1.2. Accessibilité financière des SONU

Composante II : planification familiale  et politiques de population
Volet 11.1 Planification Familiale
Volet 11.2. Politiques de population

Les besoins en renforcement de capacités techniques du Ministère de la Santé et des acteurs principaux du Pro­ gramme (DSME,  ANGC, ANTS et DPPP) rendent nécessaires  le recours à une expertise  internationale spéciali­ sée, pour renforcer  les compétences  des structures  appuyées  dans leur ensemble  d'une part, et participer à la bonne gestion et mise en œuvre du Programme d'autre part.

B.   Missions
Dans Je cadre de la mise en œuvre du Programme défini ci-dessus,  Je Consultant mettra à la disposition  :
un expert technique  résidentiel (long-terme);
- plusieurs experts court-terme.
L'expert  résidentiel  et  les experts  court-terme  interviendront  lors des deux  phases du Programme (phase  1 de finalisation du Programme et phase 2 de mise en œuvre). L'expert principal de la phase 1 constituera l'expert résidentiel de la phase 2 du Programme.
Description des services rendus
Durée, méthodologie et livrables de la phase 1
Il est estimé que l'intervention du Consultant au titre de la phase 1 devrait  nécessiter  de 4 à 6 hommes/mois de travail, au total. Les experts  devront se déplacer à l'intérieur du pays (notamment  pour évaluer les besoins  des hôpitaux, centres de santé du département littoral et centres de transfusion sanguine).
L'intervention du Consultant sera précédée d'une  rencontre de l'expert principaVexpert  résidentiel  avec le chef de projet à la division  Santé et Protection Sociale du Siège de l'AFD à Paris.

Le Consultant  travaillera en étroite  collaboration  avec le Ministère  de  la Santé,  l'ANGC, 1'ANTS et la DPPP, pour les volets qui les concernent.
A l'issue de la phase  1, le Consultant  remettra un rapport provisoire  consignant  les différents éléments  listés ci­ dessus, qui sera transmis  par le Ministère de la Santé à 1'AFD pour avis. Le rapport  final intégrant  les commen­ taires de l'AFD sera soumis  à la non-objection de l'AFD.

Sur la base des décisions qui auront été validées, le Ministère de la Santé organisera  avec l'appui  du Consultant, des séances d'information à destination  des intervenants du Programme,  pour leur en expliquer  les modalités  de mise en  œuvre  (hôpitaux et  centres  de santé,  ANTS  et  COTS,  différentes directions  du  Ministère,  ANGC, DPPP).



Q Deuxième phase : mise en œuvre  du Programme

L'expertise technique mise à disposition des structures bénéficiaires du Programme  permettra à la fois:
- de  renforcer les capacités de ces structures en général,
-et de faciliter la bonne  mise en œuvre et la gestion des interventions  financées par l'AFD.
 

Expert résidentiel long  terme

Profil
Santé publique
Durée
Long term
Fin du recrutement
13/03/2013
Description du poste
L'expert  résidentiel sera en charge d'appuyer la mise en œuvre de la stratégie  de santé maternelle  et infantile du
Ministère de la Santé dans son ensemble, et plus particulièrement dans les domaines suivants
- appui  à  la DSME  et  à  la  DNEHS  pour  améliorer  le développement  et  la  mise  en  œuvre  du  programme d'assurance qualité du Ministère relativement  à la santé maternelle, et en particulier  la césarienne et la réanima­ tion néonatale. Notamment,  l'expert  appuiera  la mise en place d'un  système  de suivi de la qualité des césarien­ nes et de la réanimation néonatale  au niveau des hôpitaux, qui servira ensuite de référentiel  pour définir les mo­ dalités d'octroi des subventions  complémentaires aux hôpitaux, conditionnées  à l'atteinte de critères  de qualité. Les discussions  relatives aux modalités de ce système devront associer étroitement des praticiens hospitaliers.
- appui à la DSME pour 1'encadrement  et la coordination  des différentes  interventions en planification familia­
le en général, et en particulier celles mises en œuvre dans le cadre du Programme;
-appui à la DSME pour le suivi et l'évaluation des activités menées par les structures périphériques du Ministère de la Santé en général, et en particulier celles menées dans le cadre du Programme.

Par ailleurs, l'expert  sera en charge d'appuyer la coordinatrice du Programme,  à savoir  la DSME, dans la coor­ dination technique et financière de l'ensemble du Programme (y compris la composante 11.2), pour environ 30% de son temps. En particulier, à ce titre :
- il apportera  un appui à la DSME  pour  identifier  les besoins d'expertise court-terme, préciser  les tâches des experts  court-terme  déjà  identifiés  (cf« expertise  court-terme», ci-dessous),  définir  les  tâches  et profils des experts non identifiés en amont, coordonner  et encadrer les experts court-terme  mobilisés ;
-il appuiera l'équipe de gestion du Programme recrutée par la DSME;
-il appuiera  l'élaboration du manuel de procédures  du Programme, qui sera réalisée  par un cabinet  externe re- cruté par le Ministère de la Santé.

Cet expert principal de la phase 1 sera l'expert résidentiel sur toute la durée du Programme.
Compétences requises
expert principal  qualifié  en santé publique, avec au moins 8 ans d'expérience en Afrique de l'Ouest, no­ tamment en gestion  de projets dans les domaines de la santé maternelle  (dont renforcement des SONU) et infan­ tile, l'assurance qualité  et  l'appui  à des hôpitaux; une expérience sur  les questions  de planification  familiale serait un atout.
Durée de la mission et date de démarrage
La durée de la mission est de 30 hommes/mois, renouvelable  12 hommes/mois.
L'expert    résidentiel   remettra   au   Coordonateur  du   PASMJ   (DSME)   des   rapports   semestriels  relatifs   à l'avancement des sujets intégrés dans ses tennes  de référence et à l'avancement général  du Programme,  à desti­ nation du Ministère de la Santé. Ces rapports seront également soumis à l'AFD. Il établira  également  un rapport de fin de mission.
 

Ingénieur Biomédical

Profil
Autre
Durée
Short term
Fin du recrutement
13/03/2013
Description du poste
Appui à la DJEM pour (i) l'élaboration de la liste d'équipements à acquérir  (césarienne et réanimation néonatale)  et de leurs spécifications techniques et pour (ii) la sélection  des fournisseurs et la rédaction des contrats entre le Ministère et ces fournisseurs
Compétences requises
Ingénieur biomédical avec une expérience  en Afrique d'au  moins 5 ans, sur l'élaboration de spécifi­cations techniques, et une bonne connaissance du développement international
Durée de la mission et date de démarrage
3 homme/mois
 

Médecin Santé Publique

Profil
Santé publique
Durée
Short term
Fin du recrutement
13/03/2013
Description du poste
Appui  au suivi de la qualité  dans le domaine de compétences de l'ANGC (à savoir la réalisation de césa- riennes), en lien avec les programmes qualité du Ministère de la Santé
Compétences requises
médecin  de santé  publique,  avec une expérience  d'au  moins  5 ans dans  le suivi  de la qualité  des soins de santé maternelle  et infantile, de préférence au Bénin.
Durée de la mission et date de démarrage
6 hommes/mois
 

Statisticien-Epidémio

Profil
Economie de la santé
Durée
Short term
Fin du recrutement
13/03/2013
Description du poste
Appui à l'exploitation des données statistiques relatives à la réalisation  des césariennes  dans les hôpitaux.
Compétences requises
statisticien  avec  (i) une expérience d'au  moins 5 ans relatives  à l'exploitation de données  de santé
publique et (ii) une bonne connaissance du développement  international
Durée de la mission et date de démarrage
3 hommes/mois
 
no job found.