aller au contenu

Qualité des soins

La qualité des soins, liée à une planification de qualité en amont, dépend au départ d'un ensemble complexe de facteurs permettant la disponibilité des :

  • infrastructures et équipements adéquats,
  • ressources humaines correctement formées,
  • ressources financières suffisantes

L'organisation interne des formations sanitaires - appuyée par un processus d'autorité (imposé ou consensuel, selon les modes organisationnels existants) -  doit assumer ensuite la mise en place effective de domaines très variés tels que :

  • l'hygiène hospitalière et la lutte contre les infections nosocomiales
  • la disponibilité des médicaments
  • l'articulation des différents flux de circulation (urgences, ambulatoire, hospitalisation, technique, visiteur, etc.)
  • l'organisation interne et la régulation du personnel
  • la programmation des formations continues et des accréditations du personnel
  • la tenue correcte des différents dossiers (médicaux, paramédicaux, documents de transferts, rapports médicaux, etc.)
  • l'analyse des prestations effectuées (staffs techniques, réunions organisationnelles, enquêtes de satisfaction des patients, etc.)

AEDES a mis en œuvre de très nombreux projets et programmes impliquant les aspects de qualité des soins tant dans des pays en développement ou dans des pays à revenu intermédiaire (en Europe, ces compétences spécifiques sont mises en œuvre par AEDES à travers sa filiale GEMELLI).

AEDES dispose de compétences et d'expérience dans les domaines suivants :

  • La mise en œuvre d'une politique de qualité et de gestion des risques
    • Mise en place des différentes vigilances sanitaires
    • Implantation des dossiers patients
    • Appréciation des capacités des institutions et formulation de recommandations (qualité technique, organisationnelle et managériale)
    • Analyse des liens entre qualité et coûts ; maîtrise des indicateurs
    • Mise en place de programmes d'assurance-qualité
  • L'évaluation des pratiques professionnelles
    • Mise en place d'outils, de guides thérapeutiques et de référentiels
    • Analyse des dossiers (cas à problèmes, décès, pertinence des hospitalisations, statistiques...)
    • Analyse des thérapeutiques (traitements, examens demandés, transferts, etc.) et l'adéquation aux protocoles
    • Mise en place de processus d'accréditation / de certification
  • La prise en compte de l'éthique
    • Intégration des notions d'éthique dans la pratique des soins,
    • Développement des notions d'accueil et de respect de la personne